Tout a commencé en 1913 dans le quartier ouvrier d’Essen-Borbeck, au cœur de la région de la Ruhr. Heinrich Deichmann, né en 1888, ouvrit une cordonnerie qu’il dirigea ensemble avec son épouse Julie Deichmann. Deux générations et presque cent ans plus tard, l’entreprise est devenue le leader européen. Deichmann est actuellement présente dans 26 pays avec plus de 3.989 filiales et emploie environ 39.564 personnes. Deichmann est toujours une entreprise familiale qui accorde une grande importance à la croissance par ses propres moyens. Une introduction en bourse et des crédits bancaires sont impensables pour les propriétaires.

Les années de fondation

L’époque jusqu’en 1945 fut d’abord déterminée et limitée par la période politiquement et économiquement instable de la République de Weimar et par le régime totalitaire des nationaux-socialistes qui suivit. Le fondateur de l’entreprise, Heinrich Deichmann, s’opposa au régime au pouvoir. Il critiqua notamment la persécution de ses concitoyens juifs qu’il avait vue de tout près. Il décéda en 1942 à l’âge de seulement 52 ans. A cette époque, Heinz-Horst Deichmann, né en 1926, aidait déjà de temps en temps au magasin. Sa mère Julie dirigea le magasin durant la guerre. Après la guerre, Heinz-Horst Deichmann fit des études de médecine et de théologie. Parallèlement, il continua à diriger la petite entreprise familiale avec sa mère.

Croissance après la guerre

Lorsqu’en 1956, Heinz-Horst Deichmann, désormais docteur en médecine, abandonna son activité de médecin et se consacra entièrement à la direction de l’entreprise, il avait déjà ouvert des filiales de Deichmann dans les villes voisines comme Düsseldorf et Oberhausen. Deichmann se sentit responsable de l’approvisionnement de base de la population en chaussures de qualité mais abordables. Cet objectif est resté le même jusqu’à aujourd’hui. En 1974, on ouvrit la centième filiale à Würzburg. L’internationalisation commença presque en même temps. Peu après, Heinz-Horst Deichmann s’engagea sur un secteur totalement différent. En Inde, il fonda l’association caritative chrétienne wortundtat, qui s’occupait avant tout de malades atteints de la lèpre à l’époque.

La troisième génération prend la relève

Heinrich Deichmann, le petit-fils du fondateur né en 1962, entra dans l’entreprise en 1989. En 1999, il reprit le poste de président-directeur général. Aujourd’hui, il est président du conseil d’administration de Deichmann SE. Sous sa direction, l’internationalisation de l’entreprise fut encore renforcée. Dans le service des achats, l’entreprise se procure les chaussures dans 40 pays. Côté vente, il y a environ 3.989 filiales dans 26 pays. A côté de l’évolution des affaires, c’est l’engagement social en faveur des personnes en détresse en Allemagne, en Europe, en Inde et en Tanzanie qui perdure encore aujourd’hui.

Deichmann 1913 - 2017

Télécharger le PDF